Débuts
Revue littéraire




PARUTION #01 JANVIER 2021


MANIFESTE                
En 2020, on n’écrit pas de manifesto mais un coudifesto. Le mot est laid mais nous embrassons les nouveaux usages. Nous ne croyons pas à l’expression « monde d’après. » Nous ne croyons pas à la rupture brutale mais à l’accumulation de petits mouvements qui constituent des départs de cycles. Nous voulons des débuts et des enclenchements, des surprises, de l’agitation. Y compris et surtout en littérature.

Première fois, incipit, genèse, bal des débutantes. Premier souffle d’un personnage, première page d’un texte oublié, changement de cap littéraire, nouveau genre.

Accouchement, premiers pas, jeune auteur ou vieille peau, inconnu ou je n’en peux plus, germe, aurore, tombe, seuil.

Une tête passée juste pour voir, brouillon, porte ouverte, baccalauréat, rattrapages. Tentatives, éclosions, couronnements. Débuts : passage obligatoire, débuts comme une fin en soi, grisants, intimidants. Voir plus loin ? Déjà c’est trop loin, ce n’est plus le début, la croisière n’amuse pas toujours. Tu te souviens, dis, tu te souviens ? On oublie que le début est dans chaque matin, et demain, arrivé trop vite. On est en deuil de la naissance, alors : on l’écrit.

Débuts : des opportunités pour l’écriture, de l’épanchement littéraire, qui débute il y a longtemps et ruisselle tout de suite. Nous écrivons le monde de pendant et pas celui d’après. Nos auteurs nous racontent comment celui-ci a commencé. Ou amorcent le leur par des mots dans ces pages.

Débuts est née de l’impatience de jeunes auteurs à voir leur encre imprimée sur du papier ; de celle de ne pas toucher de revues et livres neufs pendant la grande période du confinement ; de la conscience de l’importance des premières publications dans le paysage littéraire français ; de l’envie de nous dégourdir les jambes.

Débuts propose à tous les auteurs de se côtoyer, fonction marchepied. Débuts secoue la langue figée, elle lui préfère les lettres vivantes. Nous ne sommes pas là pour écouter des berceuses archaïques ni lire des comptines twiterriennes. Nous rêvons du grand Art et du prochain tube de l’été, collés-serrés dans nos feuillets.  


APPEL À TEXTES

Débuts #01
Parution janvier 2021

Envoyez-nous un texte inédit sur le thème : début(s)

Première fois, incipit, genèse, aurore. Nous voulons des surprises, de l’agitation, des débuts et des enclenchements. Nous questionnons la notion de monde d’après : nous ne croyons pas à la rupture brutale mais à l’accumulation de petits mouvements qui constituent des départs de cycles.

Réception des textes jusqu’au 15 décembre 2020 inclus.

Format traitement de texte ou pdf, en pièce jointe d’un email à : descendudecheval@debuts.co

Le titre du texte doit apparaître sur les pages et dans le nom du fichier.

Le document ne doit pas contenir le nom de l’auteur.

Précisez votre nom ou pseudonyme dans votre email.

8 000 caractères max. espaces compris.

Cet appel à textes s’adresse à des auteurs non publiés par un éditeur

Un seul texte sera accepté par auteur. 

Les textes choisis seront publiés sur la revue papier.

L’auteur conserve ses droits et recevra un numéro de la revue.